Erol SAS

Lexique du pneumatique

Retrouvez tout ce qui concerne le pneumatique expliqué en quelques mots !

Mots-clés et abréviations nous vous expliquons tout.

 

 

Obligation de pneus d'hiver

Interpneu recommande de passer aux pneus d'hiver dès le mois d'octobre. - car il s'agit de l'équipement pneumatique adapté pour la saison froide - et de laisser les pneus d'hiver sur le véhicule jusqu'à Pâques. Pour l'usager de la route, c'est le seul moyen d'être relativement sûr de ne pas devoir abandonner sa voiture quand le temps change soudainement. Mais dans des conditions météorologiques extrêmes, comme par exemple la pluie verglaçante, un pneu d'hiver, si bon soit-il peut se révéler inapte. Dans ces conditions il vaut mieux renoncer complètement à circuler sur la route. Les test de pneus montrent qu'en règle générale, un pneu d'hiver est mieux adapté aux Températures froides, surtout sur la neige et la glace, qu'un pneu d'été neuf. Si on exige un équipement pneumatique adapté aux conditions météorologiques, cette prescription vaut naturellement toute l'année et pour tous les temps. En cas de forte pluie, les véhicules dont les pneus ont un faible profil sont particulièrement menacés par l'aquaplaning. Quand un automobiliste constate que ses pneus ne satisfont pas aux exigences des conditions météorologiques, et qu'il circule donc avec une insécurité partielle, il doit abandonner son véhicule dans un endroit sûr. Il vaut toujours mieux attendre une saleuse ou ne repartir qu'après une forte averse. Du côté des assurances on dit que l'assurance responsabilité civile automobile fait fondamentalement effet même dans les cas où l'usager de la route n'a pas utilisé de pneus d'hiver malgré les conditions météorologiques hivernales. Cependant, en cas d'accident de la circulation, en raison du risque inhérent à l'emploi du véhicule, les parts de responsabilité peuvent être plus élevées. Dans l'assurance automobile tout risque, il peut y avoir en plus grave négligence dans certains cas, par exemple quand l'assuré circule avec des pneus d'été dans des conditions météorologiques hivernales, dans des régions de montagne où l'équipement d'hiver pourrait être prescrit. Fondamentalement, ce sont le conducteur et le détenteur du véhicule qui sont responsables. C'est à eux d'équiper le véhicule avec un équipement pneumatique adapté aux conditions météorologiques respectives. Sur la base du nouveau règlement du Code de la route allemand, (StVO), une entreprise de location de voitures peut également être tenue responsable quand, en cas de fortes chutes de neige, elle remet au locataire un véhicule équipé de pneus d'été. Pour être sûr, il faut exiger des pneus d'hiver au moment de la réservation de la voiture de location. Si l'entreprise de location de voitures met quand même un véhicule avec des pneus d'été à disposition, on peut résilier la réservation, et par là, le contrat en se référant à la situation routière hivernale. De même, la responsabilité peut incomber à l'employeur en tant que détenteur du véhicule, s'il demande expressément au conducteur de conduire avec un équipement pneumatique inadapté.